Canal B - Radio curieuse






Ecoutez Canal B
Evènement

Live Session #1 Valderamas
jeudi 15/12


Réécoutez les émissions Trans Fera Express


Des émissions spéciales
du 01/12 au 03/12


 
 Canal B vous offre des cadeaux !


Émission spéciale du 18/11/16


Jean Louis Brossard, programmateur des Trans, revient sur les artistes marquants du festival dans des chroniques exclusives diffusées sur Canal B.

Le cinema est mort
Le cinema est mort

Et oui! le cinéma est mort...disait Godard...

et c'est ce cadavre encore chaud que Antonin et Etienne observent méticuleusement pour y déceler un soubresaut, un spasme, un léger souffle, bref, un signe de vie...
                       Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine


RSS :
Ailleurs :
Contact :
Horaires :
Jeudi : 13h00-14h00 (Direct)
Samedi : 15h00-16h00
Le Cinéma de Richard Fleischer est mort
01-12-2016
ECOUTEZ : | DOWNLOAD

Sur le Billard cette semaine

Très étrangement absent de la plupart des histoires du Cinéma malgré la popularité de ses films, on prend conscience depuis quelques années et au fil des rééditions de l'immense du talent de Richard Fleischer.

C'est encore vrai ces derniers mois où ont été édités coup sur coup, des films aussi différents que le très sérieux Barabbas chez Sidonis, le très fun Mr Majestyk chez Wild Side, le très glauque Etrangleur de Rillington Place, le très virtuose Terreur Aveugle et le bouleversant Les Flics ne dorment pas la nuit chez Carlotta.

Chacune de ces éditions étant accompagnées d'un contenu éditorial absolument brillant (tout particulièrement chez Carlotta), on vous ordonne de leur faire un triomphe.

 


Tendances du polar français 2#
24-11-2016
ECOUTEZ : | DOWNLOAD

Sur le Billard cette semaine

La Vilaine était en noir est un festival autour des cultures polar qui connaitra sa première édition en ce mois de novembre à Rennes. Ils nous ont demandé de réaliser une émission autour de cette thématique pour l'occasion. Comme le polar amerlo c'est vaste, on s'est dit qu'on allait parler du polar français, Et puis on s'est rendu compte que c'était tout aussi vaste même si beaucoup moins documenté. Mais comme on a peur de rien, on a foncé.

 

Dans cette deuxième partie, on évoque les audaces politiques de certains polars des années 70 (Yves Boisset mais pas que...) et pour finir, les films qui ont un peu vider le genre en adoptant un point de vue quasi documentaire (Police, L627 ou Le Petit Lieutenant).


Tendances du polar français 1#
17-11-2016
ECOUTEZ : | DOWNLOAD

Sur le Billard cette semaine

La Vilaine était en noir est un festival autour des cultures polar qui connaitra sa première édition en ce mois de novembre à Rennes. Ils nous ont demandé de réaliser une émission autour de cette thématique pour l'occasion. Comme le polar amerlo c'est vaste, on s'est dit qu'on allait parler du polar français, Et puis on s'est rendu compte que c'était tout aussi vaste même si beaucoup moins documenté. Mais comme on a peur de rien, on a foncé.

 

Dans cette première partie, on se laisse aller à quelques généralités sur le sujet et on s'attarde sur l'un des chef d'oeuvres du genre, Du Rififi chez les Hommes de Jules Dassin, et  sur l'une des figures emblématiques du récit criminel de la France libre, José Giovanni, à travers l'évocation de deux de ses plus belles réussites, Les Grandes Gueules de Robert Enrico et Classe tout risque de Claude Sautet.

Suite jeudi prochain!


Le Cinéma, tu ne tueras point
12-11-2016
ECOUTEZ : | DOWNLOAD

Sur le Billard cette semaine

Tu ne tueras point est un film réalisé par Mel Gibson. Au cas où vous n’en auriez jamais entendu parler, il s’agit d’un acteur qui connut son heure de gloire à la fin du XXème siècle et qui a aussi réalisé quelques films pas inintéressants à ses heures perdues.

En 10 années d’abstinence de réalisation, Mel Gibson a t’il perdu la main ? Eut égard à la complexité de la question et à ses tas de tenants et d’aboutissants, on s’est sentis un peu obligés de faire une extended cut de cette émission. C’est ici:

 

On a aussi répondu à des questions de Rue89, c'est là.

 


Le Cinéma de Sidney Lumet est mort 2#
10-11-2016
ECOUTEZ : | DOWNLOAD

Sur le Billard cette semaine

Pour beaucoup Sidney Lumet est un nom derrière quelques films (Un Après midi de chien et Serpico), pour trop peu, Sidney Lumet est un nom derrière une œuvre. Pourtant ce grand monsieur du Cinéma américain est l'auteur d'une cinquantaine de longs métrages sur une période s'étirant de 1957 à 2007. Parmi eux, un authentique ratage, une poignée de films ampoulés, le reste oscille entre le bon, le très bon et le chef d’œuvre.

 

Lumet n'a clairement pas encore la place qu'il mérite dans l'Histoire du Cinéma américain. La faute probablement, à un style très changeant, et le plus souvent invisible.

 

Résultat : Une bonne moitié de ses films ne sont pas disponibles en vidéo en France et à peine trouvables sur le net également . Et il a fallu attendre plus de 15 ans pour qu'enfin paraisse une traduction de son livre Making Movies, classique instantané de la littérature Cinéma outre-atlantique. C'est Capricci qui s'en est chargé, et c'est incontournable malgré les nombreuses coquilles qui émaillent la traduction.

 

 

 

 

Dans cette deuxième partie, on s'attarde sur son grand oeuvre, Le Prince de New York puis sur les deux films jumeaux, A bout de course et Daniel qui éclaire particulièrement la thématique de la tragédie des fils chez Lumet.

 

 

 

Teasing

A venir prochainement une émission spéciale Richard Fleischer, on vous fait gagner des tas de dvds Carlotta de ses films ici.


comments powered by Disqus
CANAL B
Maison des Associations
6 cours des Alliés
35000 Rennes

Studio : 02 99 52 77 66 / Bureaux : 09 65 15 32 82